Un seul interlocuteur Un seul crédit Une seule mensualité

Guide du rachat de crédits

Le rachat de crédit n'est pas forcément vu d'un mauvais oeil par votre banque. En effet, une banque ne souhaite pas spécialement que vous vous retrouviez dans une impasse financière. Elle a tout intérêt au contraire que les échéances en cours soient honorées. Quand un client devient insolvable et qu'il se retrouve fiché à la Banque de France, la banque ne peut plus lui proposer grand chose ! Sachant que les banques traditionnelles ne connaissent encore qu'assez mal les mécanismes du rachat de crédit encore trop récent en France, elles n'ont bien souvent pas les compétences en interne pour renégocier des prêts devenus trop lourds pour leurs clients.

D'ailleurs, de fait, les banques ne proposent que très rarement des opérations de rachat de crédits à leurs clients. Le système du rachat de crédit qui est une spécialité anglo-saxonne récemment débarquée en France nécessite un savoir-faire particulier basé principalement sur la négociation et la mise en concurrence. La technique suppose une grande liberté d'action ainsi qu'une grande souplesse, deux critères qui ne sont assurément pas l'apanage des banques traditionnelles.

Ceci explique sans doute pourquoi, face à une situation devenue critique, les banques renvoient leurs clients en situation de surendettement vers des organismes spécialisés comme Impact-Finances. Elles ont d'ailleurs tout intérêt à le faire puisqu'elles n'ont pas le temps ni les moyens humains pour proposer des solutions complètes quand il s'agit de procéder à un rachat de crédit immobilier couplé à un rachat de crédit consommation avec ajout d'une trésorerie. Les banques maîtrisent par contre parfaitement la renégociation d'un prêt spécifique quand un client le demande.

Mise en concurrence par le client, la banque sait alors faire un geste pour renégocier un prêt en particulier en rognant si besoin sur ses marges. Dans certains cas, l’intermédiaire en opération bancaire peut également négocier pour son client auprès de sa propre banque. Dernier élément à savoir : Une opération de rachat de crédit et de restructuration de crédit n’implique pas forcément de changer de banque. La nouvelle échéance unique issue du travail de rachat de crédit est simplement prélevée sur le compte du client. Cette manière de procéder la plus classique permet à la banque d'origine de pouvoir proposer à son client désendetté de nouveaux produits d'épargne ou un nouveau crédit.

Le conseiller financier de l’agence bancaire du client va pouvoir proposer des nouveaux services et de nouvelles offres à son client. Le rachat de crédit aura solutionné dans un premier un taux d’endettement top élevé mais aura permit au client de bénéficier de nouveaux avantages.